On les appelle parfois tondeuses autoportées, voire directement autoportées ou tracteur tondeuse. Ils nous facilitent grandement la tâche à l’heure de tondre de grandes surfaces. Débroussailleuses ou simples tondeuses, véritables tracteurs multifonctions pour tous les travaux du jardin et des bois environnants ou accessoires de loisirs, les tracteurs tondeuses se font de plus en plus nombreux dans nos jardins. Mais que faut-il savoir sur eux pour être certain d’effectuer le bon choix ? C’est à cette question que ce site vous propose de répondre. Et bien d’autres questions encore…

Qu’est ce qu’un tracteur tondeuse ?

tondeuse gazon autoportée
Pour commencer, définissons ce que l’on appelle un tracteur tondeuse. Il trouve son utilité à l’heure de passer la tondeuse sur des surfaces moyennes, grandes, voire très grandes. Il est aussi à l’aise sur terrain pentu que sur le plat. Plus puissant qu’une tondeuse thermique ou électrique, il permet surtout de passer moins de temps sur la tonte de pelouse et, accessoirement, de le faire dans un plus grand confort. Une tondeuse autoportée peut permettre de diviser le temps de tonte par deux, tout en restant assis. Moins d’effort physique pour une meilleure efficacité. Tout bénef’ en somme.

On trouve en général deux familles de tracteurs tondeuses ; les riders, pour des terrains dépassant rarement les 1 000 m2 et les autoportées, pouvant couvrir facilement plus de 5 000 m2 de tonte. Quoiqu’il en soit, tous ces mini-tracteurs de jardin disposent de spécificités communes.

Le moteur

Le moteur est un moteur à quatre temps dont la puissance oscille généralement entre 10 et 15 CV selon les modèles. Le démarrage est électrique ou manuel. Les tracteurs tondeuses entièrement électriques se font encore très rares.

Le type de transmission

Ces tracteurs disposent de types de transmission ; mécanique ou hydraulique. La transmission mécanique est tout à fait comparable à celle d’une voiture. Boîte de vitesse manuelle avec un nombre déterminé de vitesse et une marche arrière. Le système hydraulique est plus souple (les changements de vitesse peuvent s’effectuer au volant) et procure un plus grand confort de conduite.

 

Le système de ramassage de l’herbe

Concernant le système de ramassage de l’herbe tondue, trois options se distinguent ;

  • Le bac de ramassage, automatique ou manuel ;
  • L’éjection latérale ou par l’arrière ;
  • Le mulching.

Revenons un peu sur ce dernier point. Le bac de ramassage est bien souvent ce qui paraît le plus pratique. Mais à y regarder de plus près, ce n’est pas vraiment le cas. D’abord, il oblige le conducteur à faire des arrêts fréquents pour vider le sac. La perte de temps peut s’avérer conséquente. Mais surtout, il faut pouvoir le porter. Souvenez-vous du poids d’un bac de ramassage d’une tondeuse tractée classique. Quand l’herbe est bien grasse, les multiples allers-retours se sentent dans les bras et dans le dos. Alors imaginez le poids d’un bac de ramassage de tracteur tondeuse, bien plus grand, et donc, bien plus lourd. L’idéal, c’est donc d’opter pour le bac de ramassage automatique. Quitte à perdre un peu de temps, autant éviter de se faire un lumbago…

L’éjection par l’arrière, ou l’éjection latérale permettent donc de gagner du temps, en rejetant l’herbe coupée sur la pelouse fraîchement tondue. Mais elle a aussi un inconvénient ; les canaux d’éjections contribuent à élargir un peu le tracteur et le rendent moins maniable. De surcroît, ce système impose un ramassage manuel. Le temps gagné d’un côté est perdu de l’autre. Enfin, le système d’éjection, bien que très pratique, peut se révéler un poil dangereux. Soyez certains que personne ne se trouve dans le champ de l’éjection, car un simple morceau de bois ou un petit caillou projeté à grand vitesse peut faire très mal.

On vous avoue qu’ici, on aime beaucoup le principe du mulching. Le tracteur tondeuse va broyer l’herbe coupée en particules plus fines, avant de les éjecter. Vous n’avez plus besoin de ramasser vos déchets verts, et, mieux encore, ils fertilisent naturellement votre gazon. A la fois pratique, rapide et doublement efficace !

Comment choisir un tracteur tondeuse ?

Selon la taille de votre jardin, vous ne choisirez pas le même tracteur tondeuse. L’élément prépondérant, c’est donc la surface de tonte. Comme on l’a évoqué plus haut, jusqu’à 1 500 m2 maximum, vous pouvez opter pour un rider. Au-delà, une autoportée sera indispensable. Question de puissance, d’endurance et de largeur de coupe. Plus votre surface de tonte est importante, plus la longueur de la lame l’est également. On rappelle que le but est d tondre vite et bien, pas de multiplier les passages. Pour une surface inférieure à 2 000 m2 de tonte, vous pouvez vous satisfaire d’une lame de 60 à 70 cm, au-delà ;

  • Comptez une lame jusqu’à 1m de diamètre pour un terrain inférieur à 3 500 m;
  • 100 à 120 cm pour un terrain inférieur à 5 000 m2;
  • Jusqu’à 130 cm pour une surface de tonte allant jusqu’à 10 000 m2;
  • Au-delà, vous pourrez trouver des lames encore plus longues.

 

Autre élément environnemental à prendre en compte ; la configuration de votre terrain. Plus il est arboré, plus vous devrez penser à une tondeuse maniable, dites tondeuses à braquage 0. Pour de grandes étendues de pelouse, cette exigence n’est pas forcément nécessaire. Puis, viennent les spécificités liées à ce que vous recherchez :

  • Le type de ramassage ;
  • La transmission et les éléments liés au châssis et à l’embrayage ;
  • Votre confort.

La transmission, les questions d’embrayage et autres détails

Nous avons déjà évoqué le ramassage un peu plus haut. Inutile de revenir sur la question. Quant à votre confort, il dépend uniquement de ce que vous recherchez. La meilleure chose à faire est donc d’en essayer. Chez un ami, ou en concession par exemple. Les autres éléments, plus techniques sont des plus, des options qui peuvent vous faciliter la vie.

Par exemple, vous aurez le choix entre un châssis monobloc et un châssis soudé. Tout dépend de ce que vous souhaitez en faire. Sur un terrain plat et sans obstacle majeur, le châssis soudé fera parfaitement l’affaire. Dans un champ ou une clairière, optez plutôt pour un monobloc, qui résistera mieux au chahut du terrain.

Et puisque nous sommes dans un champ, restons-y ! Et parlons des pneus. Ici, il va de soi que des roues agraires sont indispensables. Mais même sur une pelouse digne d’un green de golf, des roues plus large laisserons moins d’empreintes sur le sol, la charge étant répartie sur une surface plus large. A méditer en saison humide, quand les roues ont tendance à s’enfoncer facilement dans une terre meuble.

Sachez en outre que vous aussi trouver des modèles avec phares, pour tonte entre chien et loup, et même avec des pare-chocs pour plus de sécurité ou en cas de terrain regorgeant de petits obstacles. Du côté de l’embrayage des lames, vous avez également le choix entre un embrayage électromagnétique ou manuel. A vous de voir si vous préférez simplement appuyer sur un bouton ou si le maniement du levier ne vous effraie pas.

Mais l’élément de confort le plus important est sans conteste la transmission, abordée plus haut. La transmission hydrostatique est un vrai plus. Non seulement au niveau du confort de conduite, mais également en matière d’efficacité dans la coupe. Idéal quand on dispose d’un terrain arboré, nécessitant de nombreux ralentissements.

Combien coûte un tracteur tondeuse ?

C’est toujours la grande question. Car l’autre élément déterminant dans le choix d’un matériel de jardin ou d’entretien d’espaces verts comme le tracteur tondeuse, c’est bien évidemment le budget. Alors sachez que selon les modèles et en fonction de vos besoins, vous trouverez de nombreuses gammes de tracteurs tondeuses allant d’environ 1 500 € à plus de 7 000 €. Bien entendu la marque, les conditions et la durée de a garantie, la proximité ou non d’un réparateur spécialisé en cas de panne sont autant de critères qui doivent aussi entrer dans votre réflexion. Pensez aussi aux promotions, fin de séries ou matériels de démonstrations. Il y a de très bons coups à faire parfois, y compris en ligne.

Husqvarna TC 138 Tondeuse à Gazon Autoportée Roues Motrices 8600 W Coupe 97 cm
  • La tondeuse TC 138 est un tracteur de jardin convivial idéal pour les propriétaires de jardins de petite à moyenne surface. -
MTD MTD 96 autoportee ejection laterale mtd 96
  • Le tracteur de pelouse MTD 96 est idéal pour tondre de grandes pelouses. Il est utilisé, par exemple, sur des propriétés privées, dans des parcs ou des jardins publics. Il convient également à l'entretien des espaces verts dans les entreprises ou les bâtiments publics
  • La tondeuse autoportée MTD 96 séduit par ses performances élevées et ses nombreuses caractéristiques pratiques, telles qu'un faible rayon de braquage de seulement 46 cm, qui facilite les manœuvres, un réglage pratique de la hauteur de coupe ou un éclairage pour travailler au crépuscule
  • Le tracteur de pelouse MTD est disponible en trois versions. Le modèle 96 offre la largeur de coupe la plus élevée, ce qui permet de tondre facilement et rapidement de grandes surfaces. La hauteur de coupe peut être réglée individuellement entre 30 et 95 cm
  • Le tracteur de pelouse MTD 96 offre au total 5 possibilités de réglage de la hauteur de coupe. Le tracteur de pelouse MTD 96 de 150 kg est alimenté avec 3,5 litres d'essence
  • Six vitesses et un moteur monocylindre font démarrer la machine. Les commandes sont relativement simples et intuitives, ce qui vous permet d'apprendre rapidement à conduire le tracteur de pelouse MTD 96
MTD Minirider 60 RDE Tondeuse à gazon autoportée Roues Motrices, démarrage: electrique 3700 W Coupe 60 cm
  • Le rangement est facilité grâce au châssis compact et son rayon de braquage extra court de 46cm permet de tourner au plus court.
  • Transmission Transmatic pour changer de vitesses sans s’arrêter ni débrayer. Sélectionnez une vitesse, lachez la pédale et l'autoportée avance toute seule.
  • Le châssis robuste à plateforme dégagée vous permet d'accéder très facilement au poste de conduite.
  • Le rangement est facilité grâce au châssis compact et son rayon de braquage extra court de 46cm permet de tourner au plus court.
  • Le décalage du plateau de coupe permet de venir couper au plus près des bords.
MTD RE 125 Smart 13A776KE600 Tondeuse à Gazon Autoportée Roues Motrices, Démarrage: Mécanique 6200 W Coupe 92 cm
  • Le MTD Smart RE 125 est un tracteur de pelouse pratique conçu pour les grandes et très grandes pelouses
  • Avec la tondeuse autoportée MTD Smart RE 125, il est possible de travailler la pelouse très confortablement
  • Le MTD Smart RE 125 est équipé d'un siège à ressort et d'une direction. De plus, la tondeuse autoportée MTD Smart RE 125 est équipée d'un moteur très puissant
  • Le réglage de la hauteur de coupe du MTD Smart RE 125 et la transmission transmatik assurent un grand confort d'utilisation
McCulloch pelouse tracteur M15597TC
  • elle-même jardin
  • MC CULLOCH
  • Tracteur tarctores

 

Comment entretenir son tracteur tondeuse ?

Une fois le matériel acquis, il reste à savoir l’utiliser. Démarrage, entretien, voire petites réparations, voici comment faire face à des légers impondérables qui surviennent parfois. Passons rapidement sur le démarrage, il est on ne peut plus simple, électronique, comme sur les voitures. Quoique certains disposent aussi d’une manivelle pour un démarrage manuel. Question embrayage et transmission, pour le mécanique, c’est également comme une voiture. Si vous optez pour une transmission hydraulique, veillez à vous faire expliquer la manœuvre. Puis, mettez en application vos nouvelles compétences théoriques sur une partie plane sur laquelle vous aurez le temps de réagir en cas de perte de maîtrise momentanée. Une fois que vous aurez pris le coup, vous adorerez la transmission hydrostatique.

 

Concernant l’entretien, disons qu’il est bon de respecte rune certaine procédure pour s’assure du bon fonctionnement de son matériel sur une longue durée. On distinguera d’ailleurs différents types d’entretien ;

  • L’entretien régulier ;
  • L’entretien saisonnier, avant la première tonte de l’année ;
  • L’entretien hivernal ou le remisage ;
  • L’entretien du moteur ;
  • Et l’affûtage de la lame.

 

Nous aborderons les questions plus techniques et spécifiques comme le démontage de l’embrayage ou le changement d’une roue au sein d’autres articles. Sur cette page, nous nous focalisons sur les opérations simples, comme l’entretien et le nettoyage et le changement d’une courroie ou le test d’un relais par exemple.

 

L’entretien régulier d’un tracteur tondeuse

L’entretien régulier d’un tracteur tondeuse revient avant tout à vérifier les niveaux régulièrement (comme sur votre voiture), et à nettoyer le carter afin d’éviter sa corrosion et celle de la carrosserie. Autre détail que l’on ne mentionne pas souvent, l’herbe qui reste collée sous le carter alourdit la machine, ça ne paraît pas grand-chose, mais ça peut jouer sur son équilibre au final. Deux bonnes raisons pour bien nettoyer son tracteur tondeuse.

L’autre élément à vérifier régulièrement durant la saison, surtout si la fréquence de tonte est grande, c’est l’affûtage des lames. Vous devrez donc les démonter et les affûter puis les remonter. Pour y parvenir, procédez toujours par étape, sans oublier les points clés de sécurité. Coupez le contact ou débranchez le fil de la bougie (en cas de moteur essence) et mettez en place un bloque lame. Pense qu’il peut parfois rester un peu de compression dans le cylindre. Donc, évitez de jouer à faire tourner la lame manuellement. Ça ne vous coupera pas la main, mais ça peut quand même bien l’abîmer.

Ensuite, levez la tondeuse à l’aide d’un lève tondeuse. Selon les modèles faites attention à l’emplacement du filtre à air. Il doit toujours se trouver au plus haut. Sans cela, vous pourriez noyer le moteur… Dommage. Glissez-vous sous le mini-tracteur et utilisez une clé à douilles pour dévisser la vis centrale de chacune des lames. Quand vous affûterez les biseaux de vos lames, faites-le toujours vers le bas. Vous pouvez le faire à l’aide d’une lime ou d’un touret à meuler. Au remontage, soyez sûrs du sens dans lequel vous reposez les lames. De petits ergots doivent normalement vous aider. Si vous avez un doute, pensez à prendre une photo avant de démonter. Faites-le pour chaque étape si vous le désirez. Pour remonter, il vous suffira de vous repasser les photos dans l’ordre inverse.

Concernant les lames, si vous sentez des vibrations à la tonte, elles proviennent à coup sûr d’un mauvais équilibrage, d’un mauvais affûtage ou d’un mauvais montage des lames. Ne laissez pas trainer. D’autres problèmes plus ennuyeux pourraient survenir à cause de la multiplication des vibrations.

L’entretien saisonnier du tracteur tondeuse

Un premier entretien de cet ordre se réalise en toute logique à la fin de la saison. Vous allez remiser votre tracteur tondeuse et avant de le faire, veillez à ce que tout soit propre et que chaque élément soit opérationnel. Notamment au niveau du carter. C’est à ce moment que vous allez devoir tester la tension des différentes courroies. Cette fois, vous n’allez pas vous contenter de démonter les lames pour les affûter. Au-dessus, vous allez découvrir des caches courroies, autant qu’il y a de lames normalement. Démontez-les également et appuyez sur les courroies pour tester leur tension. Il existe aussi des régulateurs de tension qui peuvent vous aider dans votre tâche. Au besoin, retirez-les et changez-les. Nous verrons comment un peu plus bas. Profitez-en pour graisser les axes de poulies et pour nettoyer et graisser la transmission.

Passez ensuite aux roues. Démontez-les, elles aussi, et vérifier l’état des manettes de réglages en hauteur. Nettoyez et graissez les axes. N’hésitez pas à lubrifier aussi les câbles de l’embrayage et de l’accélérateur.

Ensuite, ouvre le capot et faites une vidange. Si le niveau d’heures préconisé pour une vidange n’est pas atteint, vérifiez quand même le niveau d’huile. Profitez-en pour brosser la bougie et vérifier l’écartement des électrodes (la largeur d’un ongle de pouce environ). Tant que vous y êtes, contrôlez le filtre à air. Nettoyez-le ou changez-le si vous constatez le moindre trou. En laissant un filtre à air endommagé, vous risqueriez de perdre en puissance moteur.

Dernière chose à faire avant le remisage, débranchez la batterie. A moins que vous n’ayez opté pour un modèle avec lanceur permettant un démarrage sans batterie. Profitez de ce moment pour tester, voire pour remplacer votre solénoïde de démarreur et pour brosser les cosses de contact, afin d’éviter qu’elles ne s’oxydent.

Avant que la saison ne redémarre, testez votre batterie et refaites un tour de votre autoportée. Si vous avez correctement effectué l’entretien de fin de saison et que vous avez remplacez les pièces défectueuses, tout devrait aller. Veillez quand même à contrôler à nouveau la tension des courroies. L’inactivité et les amplitudes thermiques et hygrométriques peuvent jouer sur la tension et la fraîcheur des courroies.

Quelques petits trucs en plus

Comme il s’agit de choses que vous seriez susceptibles de faire (et comme on est sympas), on vous donne quelques tuyaux sur le changement d’une courroie ou sur le test d’un relais de démarreur.

Changer une courroie de tracteur tondeuse

Pour changer la courroie, levez votre tracteur tondeuse à l’aide du cric lève tracteur tondeuse. Démontez les lames et les cache-courroies. Puis, observez. La courroie est maintenue par trois galets. Deux servent à l’entrainement de la courroie, le troisième à la tension. Repérez le petit galet le plus proche du moteur (l’un des 2 servant à l’entraînement). Sortez-le et poussez sur les deux ressorts. Pincez la courroie pour la sortir. Il vous reste à la dégager du galet d’hélice, maintenu par une goupille. Enlevez la goupille, écartez simplement le galet et la courroie tombe d’elle-même. Prenez des photos à chaque étape et agissez à l’envers pour le remontage.

Après remontage, il peut arriver que la tonte ne se fasse pas. Vous avez du faire une petite erreur dans le positionnement du galet tendeur (celui du milieu). Replacez-le et votre tracteur tondeuse est repartit pour quelques heures de tonte…

Tester un relais de démarreur de tracteur tondeuse

Même si nous avons prévu de nous appesantir un peu plus sur la question du relais de démarreur ou du solénoïde sur une autre page, on peut quand même vous donner quelques tuyaux pour tester votre relais de démarreur. Pour commencer, si votre tracteur tondeuse ne démarre pas, ne pestez pas tout de suite contre votre batterie. Pour plus de sécurité (et accessoirement éviter des manœuvres inutiles) testez-la quand même. Si elle est bien chargée, le souci provient du démarreur. Il vous faut donc y accéder. Sur un tracteur tondeuse, le relais de démarreur se trouve sous la batterie, elle-même sous le siège conducteur. Pour tester son fonctionnement, vous avez trois solutions ;

  • A l’oreille. Demandez à quelqu’un de démarrer et penchez votre oreille sur le relais. S’il fonctionne, vous devez entendre un petit clic. Si vous n’entendez rien, il y a de fortes chances que votre relais de démarreur soit à changer.
  • En vérifiant l’alimentation du relais de démarreur à l’aide d’un testeur ;
  • En vérifiant la résistance du solénoïde avec un voltmètre.

Bonus ! Peut-on débrider un tracteur tondeuse ?

Dans l’absolu, on a envie de vous dire oui. Les forums et les plateformes video regorgent de tips et de tutoriels visant à augmenter la vitesse des tracteurs tondeuses. Mais si vous êtes néophytes, vous risquez de vous heurter à de grandes difficultés. En effet, il n’existe pas de solutions simples pour vraiment booster votre machine. Pour y parvenir, il est impératif de bien connaître la mécanique.

Donc, soit vous connaissez bien la mécanique et vous n’avez pas besoin de nous pour cette opération. Soit vous êtes néophytes et l’opération vous demandera d’acquérir de la connaissance avant toute manipulation sur le moteur et les autres éléments du tracteur tondeuse. Allez. Si vous êtes vraiment curieux, vous trouverez quelques vidéos.